LA PÊCHE AUX LEURRES ET A LA MOUCHE DE TOUS LES CARNASSIERS D'EAU DOUCE ET D'EAU SALEE
Bonjour,
Bienvenue sur
le FORUM DES PÊCHEURS DE CARNASSIERS EAU DOUCE ET EAU SALEE
CE SITE EST OUVERT A TOUS

Merci de bien vouloir prendre connaissance du "bon usage du forum" dans la rubrique : A propos du CLUB'APS et du FORUM

Ayez l'amabilité de bien vouloir vous présentez lors de votre inscription.

POUR UNE PECHE RAISONNEE ET RAISONNABLE





LA PÊCHE AUX LEURRES ET A LA MOUCHE DE TOUS LES CARNASSIERS D'EAU DOUCE ET D'EAU SALEE

BAR aux LEURRES DE SURFACE, BROCHET, PERCHES ET SANDRES AU MANIE ou AUX POPPERS, MAIGRES AUX LEURRES SOUPLES, TRUITES ET OMBRES A LA MOUCHE, SILURES, DORADE>
 
AccueilCalendrierMembresRechercherFAQConnexionS'enregistrerGroupes

 

          "Made in" Lalinde (24)

        

 

 

             Du bord                          ou en bateau ..

                        Amateur de soies ..     

                 

 

             Miam miam !

                            BASSIN.

 

                   Vous avez dit "teasers" !

 

Il est si lourd que ca pour tirer la langue..?

                     ;-)

      Les bars n'auront

     qu'à bien se tenir !

 

 

 

 

          " Toqueur à l'honneur " !

 ALORS, ON FAIT MOINS LES MALINS LA !

 

                     PHOTO GAGNANTE CONCOURS 2012

  Par Philipe

 

             OUVERTURE 2012           

 

 

 

  MADE IN LALINDE ESSOX OU LABRAX... à voir ?!

 

 

   

           DORDOGNE ...

          Le voilà en place, sisi c'est bien lui !

  

 

    Concours PHOTO  2011       

                  Photo gagnante :   

 

 

 

 

          Dame NATURE ..

 

 

 ECREVISSE de Lalinde ...

 

   

 

        Bein, où queson ?                         Ici

          REUNION AVEC FRANCK ROSMANN   

             

             

           GRANDE PERLE                      GRAND " TOUT COURT ! "

         

 

 

Fevrier et Mars 2012

 

Prochains ateliers MARS 2013

 

 

 

 

    

 

       MALPA, ils l'ont fait !          THYMALLUS THYMALLUS

MARQUAGE DES

POISSONS (MER)

APLICATION IMMEDIATE

VOIR RUBRIQUE, LIEN:

Réglementation-navigation-sécurité mer/eau douce

 

 

                  Et de trois ! ..

 

 

 

                         Eau salée

 

            

 

     Du lourd  ........et ........                 ........du moins lourd.

             De la chimie........et...............de........................l'alchimie.....

 

     

 

C'est quand même un beau poisson

             le brochet !

   Photo gagnante concours 2010

 

 

 

 

           Et toc !             Au menu...porte bois

   

       Pas facile la pêche..

    

 

                    Salé..                        Pas salé ...

 

 

    Et dessous c'est comment ?             C'est pas beau ca ?

 

 

 

 

 

              Cé ti koi ?

 

                           POP POP

 

 

 

                    Parlons météo !

 

 

                  Alors heureux ?!

 

 

 

                       8 kg                                               2.7kg

 

 

     LIEU A LA MOUCHE.?. SI SI !

 

                     C'est où ?.....

 

               MOUCHES A BARS

 

 

 

 

 

                Octobre 2009                         Les vainqueurs

             Carangue                                Thymallus thymallus

 

 

SITE de PECHEURS de CARNASSIERS

 

 

 

 

                     Gironde                                          Canada

 

 

             Finesse                               Initiation

 

 

         Mouche d'abord !                              Lessiveuse !

 

 

 

    

          Club AQUATRIX                          Eclosion

              

 

OUVERT A TOUTES ET A TOUS

 

                  Rapide                                      ou un peu moins

 

 

 

 

              Curieuses !                             Zen ...

 

 

 

 

   

          Silure..brochet ..sandre ..

 

    

 

 

                Vite à l'eau                        Fario Dordogne

 

 

 

 

 

             Puissance !                           Un peu moins ..

 

 

               AVRIL                               NOUVELLE NORME...

 

 

 

 

             Gobages                                 Discrétion

                  Passion                                              Passionné

 

 

 

 

           Résidence secondaire                      Vive l'été  !

 

 

 

 

 

       Brochet du matin                        Polémique ..

 

 

 


Partagez | 
 

 Civelles où êtes vous ?.... A LIRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YANN

avatar

Date d'inscription : 04/03/2007
Localisation : Arés (cap Ferret, bassin d\\\'Arcachon)33
Nombre de messages : 1146
Réputation : 11

MessageSujet: Civelles où êtes vous ?.... A LIRE   14/2/2009, 10:36

Pêche à la pibale.


Quelques irréductibles cherchent l’or blanc de l’estuaire, régal des Espagnols à Noël

Un filon qui attise les convoitises
Alevin de l’anguille, la pibale est un sacré phénomène. Née dans la mer des Sargasses, au large des Bermudes, elle passe sa première année de vie à traverser les océans pour rejoindre les côtes européennes et s’engouffre dans les estuaires où elle grossira dix ans en eau douce.
Depuis toujours, les pêcheurs l’attendent, en plein cœur de l’hiver. Longtemps elle n’a servi qu’à nourrir la volaille. Et puis la passion des Espagnols pour ce petit ver translucide, festin des réveillons, a fait monter les cours. Beaucoup de maisons de l’estuaire se sont construites sur l’argent de la pibale. Aujourd’hui, pourtant, on ne compte plus que 49 pécheurs en Gironde, contre près de 300 il y a 20 ans.
« La pollution de la ville et de l’agriculture, ainsi qu’une pêche soutenue ont décimé ce poisson juvénile très sensible », souligne Olivier Lalemand, aux affaires maritimes. Il faut donc désormais une licence spéciale pour le pécher, du 15 novembre au 1er avril. Ce qui n’empêche pas un braconnage important, motivé par les prix faramineux. « En remontant les filières, on découvre que certains restaurateurs ou des mareyeurs Espagnols se rendent de nuit dans de minuscules ports pour acheter illégalement les alevins », dénonce le spécialiste.
De son côté, la Chine, et ses immenses bassins de pisciculture, s’intéresse aussi de très prêt au petit poisson. Personne n’a en effet encore réussi à faire se reproduire l’anguille en captivité. Ses œufs d’or n’ont pas fini de faire rêver.

Gastronomie La pibale atteint cette année des prix records, qui oscillent entre 500 et 600 euros le kg. Elle se déguste frite avec de l’ail et du persil, ou au court-bouillon. On n’en trouve cependant quasiment plus, ni sur les marchés ni dans les restaurants bordelais.

« Il y a un siècle, on en trouvait même dans les puits »
Lorsqu’il déploie les filets de part et d’autre du chalutier, son bateau ressemble à un grand papillon d’eau. Coco Martin a 62 ans, bientôt 50 passés au fil de l’estuaire. Son père et ses trois frères étaient pêcheurs. Ses deux fils y sont venus aussi, et avec leurs embarcations amarrées à côté de son « Zéphir », ils peuplent à eux seuls le petit port des Callonges (commune de St Ciers sur Gironde). De la maison au bateau, il n’y a que quelques pas, et c’est heureux car Coco Martin les fait tous les jours. Deux fois par jour. À chaque marée, il prend le large.
« La pibale, c’est 60 à 70% du chiffre d’affaires de l’année, souligne-t-il. Pendant les quatre mois d’hiver, il n’y a aucun autre poisson à pêcher. Autrefois, tout le monde venait en profiter. Dans tous les ports, tous les canaux, les gens pêchaient à pied avec un tamis. Ils sortaient la nuit et attiraient le poisson à la lanterne ». Lui-même n’a recours aux filets latéraux que depuis les années 70.
Quatre heures durant, il longe la côte lentement, relevant toutes les demi-heures les grandes chaussettes de maille dans lesquelles se prennent les alevins. « Y a pas grand produit » souffle le pêcheur devant la petite poignée de pibales à laquelle se mêlent quelques goujons. « Les premiers temps on ramenait jusqu’à une tonne par saison, se souvient-il. Aujourd’hui faut pas compter plus de 120 kg ». Mais les prix ont grimpé proportionnellement à la pénurie, et Coco Martin veille sur sa précieuse récolte. Immédiatement nettoyée et passée dans un tamis, elle sera vendue à peine débarquée.
Le long du quai, l’acheteur est déjà là. Lui aussi suit le rythme des marées. Aujourd’hui, il repartira avec 300 grammes sous le bras. Un butin vite cédé à un grossiste, puis stocké dans un vivier à Orly. Dans moins d’une semaine, les pibales auront rejoint les bassins d’une province chinoise. Bien loin de Coco Martin et des brumes de la Gironde.
Revenir en haut Aller en bas
http://clubaps.forumactif.fr
 
Civelles où êtes vous ?.... A LIRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PÊCHE AUX LEURRES ET A LA MOUCHE DE TOUS LES CARNASSIERS D'EAU DOUCE ET D'EAU SALEE  :: Pêche, espace halieutiqueLa pêche et le monde halieutique :: Environnement, écosystème, protection des milieux, INFOS UNAN 33-
Sauter vers: